Back
Image Alt

Quels sont les aliments à éviter en cas d’hémorroïde ?

Aujourd’hui, près de 30 % de personnes souffrent d’hémorroïdes dans le monde. Les hémorroïdes sont des vaisseaux de l’anus pouvant être à l’origine des symptômes gênants et douloureux. Ces varices sont principalement liées au régime alimentaire suivi. Mais quels sont alors les aliments à bannir pour éviter les crises d’hémorroïdes ? Découvrez dans cet article, un bref résumé sur les aliments à éviter en cas d’hémorroïdes.

Les hémorroïdes : c’est quoi ?

Les hémorroïdes sont des formations normales observées au niveau de l’anus. En effet, c’est un réseau de vaisseaux sanguins mélangés. Ce réseau peut, d’une part, capitonner la membrane couvrante le conduit de l’anus. Dans ce cas, on parle d’hémorroïdes internes. D’autre part, le réseau de vaisseaux sanguins peut apparaître sous la peau autour des plis de l’anus. Là, il s’agit des hémorroïdes externes.

A voir aussi : Amuse-bouche : 10 recettes faciles et originales sans cuisson

Par ailleurs, au niveau du conduit anal, les veines renflées et les petites artères forment trois principaux renflements. Ces renflements sont appelés les paquets hémorroïdaires. Leur apparition est normale chez toute personne à la naissance. En revanche, leurs manifestations anormales (saignements, douleurs, accroissement de volume, etc.) sont à la base de la maladie hémorroïdaire. Ces manifestations apparaissent autant chez l’homme que chez la femme. Elles surviennent surtout dès l’âge de 30 ans. Moins remarquées chez les enfants, elles deviennent rares après 60 ans.

Quelles sont les causes de la maladie hémorroïdaire ?

Plusieurs facteurs sont à l’origine des hémorroïdes. Parmi ceux-ci, figure le régime alimentaire. C’est d’ailleurs la cause principale à l’origine de la maladie. Néanmoins, il existe aussi d’autres facteurs responsables des hémorroïdes. Il s’agit de :

A lire également : Comment faire cuire des escargots surgelés

  • Les troubles du transit intestinal ;
  • La sédentarité ;
  • La chaleur ;
  • Les activités sportives pratiquées en position assise ;
  • Certains médicaments.

Par ailleurs, ces facteurs d’apparition varient en fonction de l’état d’une personne à une autre.

Quels sont les aliments à bannir en cas d’hémorroïdes ?

Généralement, un régime alimentaire riche en aliments raffinés et comprenant moins de fibres alimentaires aggrave les problèmes hémorroïdaux. Ainsi, au cas où les premiers symptômes apparaîtraient, vous devez éviter extrêmement la consommation des aliments suivants.

Le piment

Le piment est le premier aliment à bannir de vos plats. Mais pas que. Vous ne devez pas consommer aussi toutes les préparations conçues à partir de piment. C’est un aliment qui ne soulage pas du tout les douleurs hémorroïdaires, bien au contraire…

Le curry

Le curry est un aliment à bannir à tout prix en cas de crises hémorroïdaires. Ainsi, pour éviter toute aggravation des soucis hémorroïdaux, vous devez éviter de consommer des plats épicés.

La caféine

La prise de café est un élément favorisant les crises d’hémorroïdes. Il est donc conseillé d’éviter sa consommation lorsque les douleurs apparaissent.

L’alcool

L’alcool ainsi que toutes les boissons alcoolisées sont aussi compris parmi les aliments à éviter en cas de crises hémorroïdaires.

Le sel

Tout Homme, sujet aux hémorroïdes, doit éviter la consommation de plats trop salés. Le sel, en grande quantité, augmenterait les risques de crises hémorroïdaires.

Le fromage

Le fromage, principalement les fromages trop gras (comté, gruyère, etc.) sont à bannir en cas d’hémorroïdes.

La viande rouge

Il est conseillé de limiter la consommation de viande rouge lorsque l’on est sujet aux hémorroïdes.

Voilà ! Vous connaissez désormais les aliments à éviter en cas d’hémorroïde. Ces douleurs, démangeaisons ou brûlures résultent surtout de la consommation des aliments raffinés et pauvres en fibres.

Quels sont les aliments à privilégier en cas d’hémorroïde ?

Maintenant que vous connaissez les aliments à éviter en cas d’hémorroïdes, voyons ensemble ceux qu’il faut absolument privilégier.

Vous devez consommer du son régulièrement en petite quantité (1 cuillère à soupe par jour). Notez toutefois qu’une trop grande quantité de son peut causer une irritation supplémentaire. Vous pouvez commencer avec un peu moins et augmenter progressivement la dose jusqu’à obtenir une selle facilement expulsable sans douleur ni irritations supplémentaires.

Et voilà ! Vous êtes maintenant au courant des aliments qui sont bénéfiques lorsqu’il s’agit d’hémorroïdes ! Il ne vous reste plus qu’à adapter votre régime alimentaire dans le but d’éviter les aliments néfastes pour votre santé et de consommer davantage les aliments qui vous feront du bien. Rappelez-vous que l’adoption d’une alimentation saine est non seulement bénéfique pour vos hémorroïdes, mais aussi pour votre corps en général.

Les remèdes naturels pour soulager les symptômes d’hémorroïdes

Au-delà de l’adoption d’une alimentation saine, il existe aussi des remèdes naturels pour soulager les symptômes associés aux hémorroïdes. Les voici :

Prenez un bain de siège dans une eau tiède pendant 10 à 15 minutes plusieurs fois par jour. Cela peut aider à réduire la douleur et l’inflammation.

Le gel d’aloe vera est bien connu pour ses propriétés apaisantes pour la peau. Appliquez-le directement sur vos hémorroïdes externes pour obtenir un soulagement immédiat de la douleur et de l’inconfort.

Les compresses froides ou chaudes

Pour soulager la douleur intense, vous pouvez utiliser des packs chauds ou froids.

Mettez de la glace broyée dans un sac en plastique refermable et enveloppez le sac dans une serviette fine (pour éviter tout contact direct avec votre peau). Appliquez ensuite le pack sur les zones affectées pendant environ 15 minutes à chaque fois.

Trempez une serviette propre dans de l’eau chaude et essorez-la avant d’appliquer délicatement sur vos hémorroïdes pendant environ 20 minutes. Répétez cette opération plusieurs fois par jour.

Le bicarbonate de soude peut aussi aider à soulager les symptômes d’hémorroïdes. Vous pouvez l’ajouter directement à votre bain ou le mélanger avec de l’eau pour créer une pâte et l’appliquer sur vos hémorroïdes.

Il existe plusieurs remèdes naturels que vous pouvez essayer chez vous pour soulager les symptômes d’hémorroïdes. Notez toutefois que vous devez consulter un médecin si vos symptômes persistent ou s’aggravent malgré ces mesures préventives et ce traitement naturel.


Maintenant que nous avons vu ensemble quels étaient les aliments à éviter en cas d’hémorroïdes, ainsi que les remèdes naturels qui peuvent aider à soulager les symptômes associés, j’espère que vous avez toutes les informations nécessaires pour adopter un mode de vie sain afin de réduire la douleur et l’inconfort liés aux hémorroïdes !