Back
Image Alt

Histoire du champagne oeil de perdrix

Il sera bientôt la saison idéale pour ouvrir sa bouteille de champagne œil de perdrix. Ce vin rosé est incontournable aussi bien à Neuchâtel, en Suisse, qu’en France tout en gagnant rapidement de la renommée dans le reste du monde. Œil de perdrix, d’où vient ce nom et comment démêler le vrai du faux de ce vin frais ?

Œil de perdrix : l’histoire d’un vin rosé à macération courte

L’œil de perdrix est une appellation associée aux vins d’origine Neuchâteloise, de sublimes vins suisses donc. L’œil de perdrix fait surtout référence à la couleur du champagne oeil de perdrix qui est saumonée pâle semblable à l’iris de la perdrix, rosée pour tout dire. A la base, ce vin neuchâtelois existe depuis au moins les années 1861, les premières étiquettes affichant l’appellation Œil de Perdrix datent de 1861.

A voir aussi : Décryptage des dernières tendances alimentaires et des régimes en vogue

Jadis, par peur des effets néfastes de la piqûre acétique, les vignerons ne laissaient pas le vin rouge macérer trop longtemps. De ce fait, le vin rouge produit ne présente pas la même teinte foncée qu’on observe actuellement sur les meilleurs Bordeaux. Le vin rouge produit à Neuchâtel n’était pour ainsi dire pas du vin rouge mais du vin rosé. Les Neuchâtelois connaissent ce vin par le nom d’Oeil de Perdrix parce que sa couleur se rappelle la couleur de l’iris de cet oiseau.

A lire en complément : Quels types d'huile d'olive choisir pour sublimer vos plats ?

Les spécificités du champagne œil de perdrix

D’une manière générale, l’œil de perdrix est produit dans le canton de Neuchâtel en Suisse. L’appellation Œil de Perdrix n’est pas protégée, toutefois il est possible de dire que le vrai vin Œil de perdrix est neuchâtelois. Si l’œil de perdrix remonte jusqu’à au moins 1861, sa commercialisation en dehors des limites du canton de Neuchâtel date de 1960. C’est à partir de cette année que ce vin rosé connaît sa grande renommée.

La première spécificité de ce vin rosé neuchâtelois est qu’il est produit à partir d’un cépage 100% pinot noir. Mais comme l’appellation n’est pas protégée, le champagne œil de perdrix peut êtes constitué de 80% de Pinot Noir et 20% de Chardonnay. Dans tous les cas, il s’agit toujours d’un vin rosé. L’œil de perdrix est un vrai produit de terroir neuchâtelois, il est issu des 600 hectares de vignoble pinot noir situé aux bords du lac de Neuchâtel.

Œil de perdrix : le vin estival par excellence

Outre la puissance et l’élégance, l’une des spécificités de l’œil de perdrix est sa fraîcheur. Idéalement, l’œil de perdrix se déguste à partir du mois de juin où il s’invitera aussi bien sur les tables de festivités diverses que lors de brunchs et barbecues entre amis. L’œil de perdrix est un vin très aromatique, fin, vineux et surtout très frais, des caractéristiques qu’il tire directement de son cépage 100% pinot noir. Certaines cuvées affichent plus de puissance que de fraîcheur.

Un vin rosé pour toutes les occasions

Les autres présentent plus de fraîcheur tandis que les autres démontrent un certain équilibre entre puissance et fraîcheur. Dans tous les cas, un verre d’œil de perdrix se déguste parfaitement à l’apéritif. Pour ce qui est du mariage met-vin de l’œil de perdrix, vous avez l’embarras du choix. L’œil de perdrix est un rosé que l’on pourrait qualifier de passe-partout sans être un vulgaire standard.

Excellent avec les produits du terroir

L’œil de perdrix se déguste ainsi de l’entrée au dessert. Mais si vous voulez tirer le meilleur de ce vin de terroir de Neuchâtel, alors il faut l’accompagner de produits de terroir également. L’œil de perdrix est tout simplement parfait avec du poisson du lac grillé. Il peut également accompagner les plats de crudités. L’œil de perdrix est un vin rosé versatile et ouvert à toutes les combinaisons, vous pouvez l’essayer avec des recettes plus ou moins épicées ou encore des plats asiatiques.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé à consommer avec modération.